dim. Jan 23rd, 2022
    trottinette-electrique

    Une trottinette électrique est un moyen de transport pratique pour se déplacer et visiter les périphéries de la ville. Cet engin permet un gain de temps considérable vu qu’il évite tous les soucis de circulation, notamment les embouteillages. Cependant, comme tous les autres modes de locomotion, les trottinettes électriques sont soumises à des normes et des règles précises afin de garantir la sécurité de leur utilisateur et des autres personnes sur la route. A cet égard, le port des casques est-il toujours obligatoire ? Cet article va expliquer toutes les règles qui résultent de l’utilisation d’une trottinette électrique.

    Que dit la loi sur le port de casque pour une trottinette électrique ?

    casque trottinette

    Pour une trottinette électrique, la sécurité des passagers est primordiale. Les trottinettes électriques sont réglementées par le code de la route à l’automne 2019. En ce sens, le port du casque n’est pas forcément obligatoire, mais fortement recommandé pour optimiser l’assurance du conducteur.

    Quelles sont les normes qui régissent les trottinettes électriques ?

    Selon la loi, les trottinettes électriques ne sont plus assimilées à des piétons et ne sont pas autorisées à rouler sur les trottoirs. En effet, les réglementations qui concernent une trottinette est similaire à celles d’un vélo et les EDPM (Engins De Déplacement Motorisés), à savoir :

    • Le port de casque n’est pas obligatoire pour une trottinette sauf pour les enfants moins de 12 ans ;
    • Les trottinettes électriques sont interdites pour les enfants moins de 12 ans ;
    • Le port des écouteurs et des écouteurs sont strictement interdit lors de la conduite en route ;
    • Il est interdit de transporter des personnes âgées sur une trottinette électrique ;
    • Il est obligatoire de rouler sur les pistes et les bandes circulables ;
    • Pareillement à un vélo, il est tout à fait possible de se garer sur les trottoirs ; 
    • La vitesse maximale pour rouler sur route est de 50 km/h. 

    Quels sont les équipements de protection d’une trottinette électrique ?

    casque-trottinette-electrique

    Comme pour tous les autres engins de déplacement motorisés ou EDPM, le port des équipements de protection est toujours sollicité pour une trottinette électrique. Ainsi, voici les accessoires indispensables pour rouler en trottinette en toute sécurité :

    Les casques

    A noter que les blessures à la tête sont les plus fréquentes en trottinette, le port d’un casque est d’une grande importance. En effet, cet accessoire offre plus d’assurance aux passagers et réduit considérablement les risques de blessure grave à la tête. D’autre part, les blessures causées par les accidents en trottinettes peuvent être très graves, voire mortels. Toutefois, pour se déplacer avec élégance avec une trottinette électrique, le choix du style, de la forme et des caractéristiques du casque pour trottinette électrique est important.

    Les gants

    Les gants sont également des accessoires importants pour la protection des mains lors du déplacement en trottinette électrique. Effectivement, les gants protègent les mains contre les intempéries et les blessures en cas d’accident. Dans tous les cas, le choix d’un gant pour sa trottinette électrique ne se fait pas au hasard. Il faut prendre en compte de la taille, du design, des matières de construction et autres détails avant d’acheter un gant de qualité et adapté à vos besoins d’utilisation.

    Les genouillères

    Pour offrir une meilleure protection aux genoux, le port des genouillères est une solution efficace. En effet, rouler sur la route à une vitesse élevée n’est pas toujours garanti. De ce fait, il est toujours mieux de bien s’équiper pour prévenir les accidents graves.

    Quelles sont les sanctions en cas de non-respect de la réglementation en trottinette électrique ?

    Selon la réglementation imposée par la loi, tous les individus qui ne respectent pas le code de la route sont tout de suite sanctionnés. Ainsi, les sanctions varient en fonction des délits ou des fautes commises par l’utilisateur de la trottinette électrique, tels que :

    • Si vous transportez un passager sur votre trottinette, l’amende est de 35 euros (2e classe) ; 
    • Si la visibilité de votre engin est insuffisante et que vous n’êtes pas équipés d’un gilet rétro réfléchissant, votre sanction serait une amende de 35 euros (2e classe) ;
    • Si vous transportez une charge avec votre trottinette ou si vous faites remorquer, votre amende est de 35 euros (2e classe) ;
    •  Si vous roulez sur un trottoir sans aucune autorisation, vous serez sanctionnés d’une amende de 135 euros (4e classe) ;
    • Si vous excédez la vitesse maximale, c’est-à-dire de 25km/h, l’amende s’élève à 500 euros (5e classe). 

    Les trottinettes électriques sont des moyens de déplacements confortables, économiques et esthétiques. Tout comme les autres EDPM, afin de garantir la sécurité des utilisateurs de cet engin, il faut suivre les normes inscrites dans le code de la route.