lun. Oct 25th, 2021
    61558c8a88059.jpeg

    Vous venez d’acheter une trottinette électrique ou vous en êtes déjà propriétaire ? La loi vous oblige à souscrire une assurance trottinette pour l’utiliser. Il s’agit d’un contrat qui permet à un conducteur de cet engin de gérer au mieux les dommages qu’il pourrait créer à un usager de la route et par conséquent de rouler en toute quiétude. Pour en savoir plus à propos, lisez ceci.

    Assurance trottinette électrique : est-ce une obligatoire d’y souscrire ?

    Selon l’article L.211-1 du code des Assurances, tout propriétaire de véhicule terrestre à moteur doit souscrire une assurance. En effet, selon la loi, il est obligatoire que tout moyen de transport en circulation ou non dispose d’une assurance.

    Le but de cette loi est de fournir un certain nombre de couvertures aux conducteurs ainsi qu’aux usagers de la route en cas d’un éventuel accident. Aussi, elle aide à gérer les dégâts matériels et corporels qu’un véhicule peut faire subir à une tierce personne. La trottinette électrique faisant partie des véhicules terrestres à moteur, toute personne qui la possède se doit de l’assurer.

    Les types d’assurance trottinette électrique

    À l’instar de l’assurance auto, vous avez la possibilité d’opter pour une formule au tiers, une formule d’assurance intermédiaire et celle qui couvre tous les risques. Chacune de ces formules offre des niveaux de garanties très divers.

    Toutefois, quand vous êtes propriétaire d’une trottinette électrique, la loi vous oblige à souscrire au moins à une garantie responsabilité civile. Cette dernière permet de couvrir les dommages que votre engin pourrait infliger à une tierce personne.

    Il est à noter que ce type de garantie ne prend pas en charge le conducteur en particulier s’il est reconnu responsable des dégâts. C’est d’ailleurs pourquoi la possibilité vous est donnée de choisir d’autres formules que vous jugez nécessaires pour vous. Il s’agit par exemple de la garantie personnelle du conducteur, de la garantie vol ou incendie, de l’assistance dépannage, de la protection juridique, etc.

    Où trouver un assureur trottinette électrique ?

    Il existe une kyrielle de compagnies d’assurances, mais certains parmi elles refusent d’assurer les trottinettes électriques. Pour trouver celle qui répondra au mieux à vos exigences, il est souhaitable de se tourner vers votre assureur de voiture ou d’habitation.

    Celui-ci pourra du fait que vous disposez déjà d’un contrat avec lui accepter d’assurer votre trottinette électrique. Vous pouvez aussi vous référer à votre banque. Celle-ci peut proposer ce genre de services. Également, vous pouvez passer par l’internet pour rechercher un assureur trottinette électrique.

    Quelles sont les sanctions pour une trottinette sans assurance ?

    Conduire un véhicule sans assurance est considéré comme un délit vis-à-vis de la loi. Dans ce cas, plusieurs sanctions peuvent s’appliquer à vous. En effet, les sanctions pour un usager d’une trottinette sans assurance sont semblables à celles qu’encourt un conducteur d’une voiture non assurée. D’ailleurs, elles sont définies dans l’article L 324-2 du Code de la route.

    Généralement, il est question de payer une amende de 3750 euros. En dehors des sanctions financières, plusieurs autres précautions pourront être prises à votre encontre. Il peut s’agit d’une suspension ou d’une annulation de permis, de l’interdiction de conduire certains véhicules terrestres à moteur.

    Des travaux d’intérêt ou l’obligation de suivre un stage de sensibilisation à la sécurité routière sont également des peines que vous pouvez courir. En cas d’accidents, les victimes de l’usager qui roule sans assurance seront dédommagées par le FGAO (Fonds de garantie des assurances obligatoires). Néanmoins, l’auteur des dégâts ne sera pas pris en charge, mais devra rembourser la somme dépensée dans toute sa totalité audit organisme avec une marge de 10 %.

    Quel est le tarif d’une assurance trottinette électrique ?

    Le tarif d’une assurance trottinette électrique varie d’une compagnie d’assurances à une autre. Aussi, il dépend du type de garanties pour lesquelles vous avez opté. Si vous avez souscrit une garantie responsabilité civile par exemple, le prix pourrait être de 5 euros par mois. Ce dernier peut augmenter lorsque vous décidez de faire des ajouts supplémentaires comme la garantie vol.

    La puissance du moteur de votre engin, l’expérience du conducteur (âge, permis de conduire en cours de validité, habitude de conduite, etc.) sont également les éléments qui vont influencer le prix de votre assurance trottinette électrique.

    Par ailleurs, pour trouver une meilleure offre d’assurance, il est préférable de les comparer. Pour cela, vous devez recourir aux comparateurs d’assurances mises à votre portée sur internet. Ils sont souvent gratuits et faciles d’utilisation. Ils se basent sur vos besoins pour vous suggérer les meilleures offres du marché.

    Afin d’avoir un devis, vous devez remplir une fiche de questionnaire. C’est grâce aux informations que vous allez renseigner que les comparateurs pourront vous proposer le tarif qui vous est adapté. Les renseignements à fournir sont entre autres :

    • la marque, le modèle de votre trottinette électrique ;
    • la valeur (le coût d’achat) de votre trottinette électrique ;
    • vos coordonnées (celles-ci permettront à l’assureur de vous communiquer votre tarif) ;
    • votre âge.

    Outre ces informations, vous aurez à donner les caractéristiques techniques de votre engin (moteur, puissance, etc.). Ces dernières se retrouvent sur le certificat qui vous sera remis par le vendeur de votre trottinette. Lorsqu’il s’agit d’un engin d’occasion, vous devez réclamer le certificat de conformité à votre vendeur. L’absence de celui-ci pourrait vous coûter une amende de 750 euros.